Interview de Laurence Joly

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous présente l’interview de Laurence Joly qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Quel est votre parcours professionnel ? Avez-vous une formation particulière dans le domaine de la littérature ou êtes-vous autodidacte ?

Je suis autodidacte. Mon parcours professionnel s’inscrit dans les domaines artistiques : la publicité, la production musicale et le dessin animé, un parcours riche en rencontres et savoirs. Je suis également comédienne de théâtre (amateur) et voix-off.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’écriture ?

J’écris depuis l’âge de 8 ans : des journaux intimes, de la poésie, des mini « tragédies » familiales et beaucoup de correspondances (épistolaire) avec des personnages imaginaires.

Mon goût pour l’écriture s’est scellé au fil du temps, j’ai toujours aimé lire, j’adore me perdre dans des histoires qui ne sont pas les miennes, j’aime regarder les histoires des autres.

Après avoir réalisé mes objectifs professionnels, je me suis lancée à fond dans l’écriture, le départ de ma fille m’a aidée à le faire.

Comment avez-vous choisi votre nom d’auteur ? Pseudo ou vrai nom ?

J’ai choisi de garder mon vrai nom car je le trouve joli.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la vie en général ?

Ce qui m’inspire c’est le commencement, la réflexion et puis l’idée, l’excitation de tenir une histoire, l’inattendu, l’inconnu, le fonctionnement et le développement de l’imaginaire, trouver des chutes, parsemer de l’humour dans des situations difficiles, ce sont aussi les mots qui m’inspirent, j’ai envie de les faire jongler un peu comme une équilibriste, j’aime les associer, les dissocier, les séparer ou les marier…

Quelles sont vos méthodes de travail ? Avez-vous des objets fétiches ou des lieux particuliers qui vous aident à travailler ?

Je n’ai pas vraiment de méthode, je fonctionne à l’impulsion, comme dans la vie. Je n’ai pas d’objet fétiche, mais j’écris toujours en musique ou avec un documentaire en fond sonore. J’aime écrire chez moi, je suis très territoriale, comme les chats. J’adore être seule, ce qui va très bien avec l’écriture, mais j’ai besoin d’un fond sonore et/ou visuel. Je déteste le silence « pur ».

Comment s’appelle votre œuvre ?

Mon œuvre s’intitule SUR LE FIL, un titre qui me correspond.

Pouvez-vous me la présenter par un résumé ?

Il s’agit d’un recueil de nouvelles à l’esprit romantique et rock qui présente une galerie de portraits singuliers, extravagants, borderline, des personnages que j’emmène dans des instantanés de vie entre le réel et l’imaginaire, où le sordide et le sublime se rejoignent, et, où l’amour, l’envie, le désir, le fantasme, le temps qui passe, l’amitié, la famille, tous ces thèmes qui font l’existence, se côtoient de manière inattendue. Leurs histoires sont passionnelles, fusionnelles, imprévisibles et intrigantes. J’illustre chaque nouvelle avec une chanson que je choisis soit en amont, soit après l’écriture du texte.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre, histoire, personnage ?

Ce qui m’a inspiré c’est tout d’abord mon expérience, l’envie de raconter des histoires, puis j’ai participé à un concours qui titrait « Si toi aussi tu penses comme Neil Young que le rock’n’roll ne peut pas mourir, éclate toi ». Après l’écriture et l’envoi de cette nouvelle, j’ai poursuivi l’aventure.
J’ai également suivi un atelier d’écriture qui a appuyé encore plus cette envie.

Enfin, il m’arrive d’inventer les bribes d’une histoire en observant les gens dans le métro, au supermarché et partout ailleurs. Évidemment, certaines nouvelles sont très inspirées de ma propre expérience. J’ai l’impression de broder entre mon imaginaire et des situations que j’ai moi même vécues pour entraîner mes histoires vers une fin, une intrigue, un dénouement complètement différent. J’aime beaucoup mélanger le réel et la fiction, j’adore créer.

Quel mode d’édition ? Maison d’édition ou autoédition ?

J’ai choisi une maison d’édition car j’ai eu la chance d’avoir un contact grâce à un très bon ami.

Quel public avez-vous rencontré ?

Le public est adulte et plutôt féminin, j’ai aussi rencontré de jeunes adultes (20-22) et des adolescents (13-15) sur des salons.

Quelle est sa date de sortie ?

Il est sorti le 14 novembre 2019.

Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Le message que j’aurais envie de faire passer c’est qu’il faut aller au bout de ses rêves, même si cela n’est pas sans obstacle.

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle oeuvre ?

Je termine actuellement un second livre, un roman. Et j’ai d’autres projets en chantier. Pièce de théâtre, contes pour enfants, un roman, et un second recueil de nouvelles.

Que vous apporte l’écriture ? Reconnaissance, défouloir, bien-être ?

L’écriture m’évade et m’apporte un apaisement, elle me défoule, me stimule, me canalise, désarme ma colère ou ma tristesse, elle me fait oublier les soucis du quotidien.

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes, n’hésitez pas !

Ce qui peut-être troublant c’est que la réalité se confonde parfois avec l’écriture. Pour exemple, j’écrivais une nouvelle qui se déroule dans un cirque (en partie) et je tombe sur un documentaire qui traite du cirque, j’associe une chanson à une nouvelle et elle passe à la radio. Et cela m’est très souvent arrivé lorsque j’écrivais mon recueil.

Avez-vous d’autres projets en cours ?

Oui j’ai beaucoup de projets en cours.

D’autres oeuvres à découvrir ?

Oui, un roman très prochainement.

Encore merci à Laurence Joly pour sa participation !
Je lui souhaite une très belle réussite dans ses projets !

#Interview

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.