#3 Norillag de Céline Servat

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le roman de Céline Servat : Norillag paru chez M+ éditions.

Résumé :

La vie entière de Gustave repose sur un mensonge.

Pour se reconstruire, il doit lever le voile sur le mystère de ses origines.

Sa quête débute dans la période Stalinienne et plus précisément dans les Goulags de Sibérie.

Gustave nous entraîne dans une course contre la montre, dont l’enjeu est essentiel : connaître son passé, donner un sens à son existence.

Mon avis :

Les thèmes abordés m’ont agréablement surprise. Ils sont trop peu mis en avant : la dépendance à la drogue, la vie en Sibérie par temps de guerre et la reconstruction après un traumatisme.

L’écriture est judicieuse et les faits sont précis.

Le style est déconstruit pour nous proposer deux visions de traumatismes.

La première, par la dépendance à la drogue dans un contexte récent, la seconde par la torture physique et psychologique dans un contexte de seconde guerre mondiale.

Une histoire d’amour prohibée entre des classes sociales différentes, plusieurs destins brisés par quelques êtres abjects.

Pourtant, les deux évènements sont liés. Le présent et le passé s’emmêlent pour révéler des secrets qui peuvent chambouler l’existence des personnes concernées.

Ce roman, je ne saurais comment le décrire avec justesse tellement il m’a emporté dans une époque pas si lointaine, presque contemporaine… déconcertant !

Je remercie infiniment Marc Duteil des éditions M+ pour l’envoi de ce roman en version numérique. Bravo également à Céline pour ce bijou.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.