#1 Le cas Van Noorden de Raphaël Passerin

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le roman de Raphaël Passerin : Le cas Van Noorden publié aux éditions Du Val et disponible depuis le 1 juin 2021 un peu partout.

Résumé :

Trois amis de fac en retrouvent un quatrième, expatrié au Canada, après sept années de séparation.

L’occasion unique de renouer avec Carl pour Audric, Victor et Tony, mais l’ambiance ne prend pas.

Haine recuite, passé trouble, un dîner qui brûle et la concorde part en fumée.

Et lorsque enfin les esprits s’apaisent autour d’un verre, l’impensable se produit : le corps de Carl Van Noorden est retrouvé sans vie.

Alors les cicatrices s’ouvrent, les passions s’exacerbent, les accusations fusent et convergent, vers qui ? Vers l’hôte d’un soir : Audric Herbert, principal accusé.

Sadegh Hossein Yavari, lecteur de polars et livreur de sushis, a raté l’examen du barreau deux fois.

C’est pourtant à ce loser magnifique qu’incombe la tâche d’innocenter « monsieur H », son client favori.

Une énigme en chambre close, des suspects à la pelle, un coupable trop évident.

Sadegh devra-t-il enquêter dans trois pièces, à trois kilomètres ou sur trois continents ?

Mon avis :

Le suspense est insoutenable… la plume acérée… le crime doit être résolu !

Tout a commencé avec la livraison… de sushis lors de retrouvailles de 4 amis qui s’étaient perdus de vue. Tout ne se passe pas exactement comme prévu lorsque le cadavre de Carl est trouvé par le livreur.

L’auteur nous plonge dans un thriller haletant où les apparences sont trompeuses.

Les preuves sont là… ou presque, le ou les coupables tout autant.

Tout se passe dans l’appartement du crime. Quasiment en huis clos.

L’ambiance est sombre, tendue à l’extrême pour un rendu oppressant.

On veut savoir le fin mot de l’histoire ! Mais qui a assassiné Carl ?

L’originalité de la plume tient en sa présentation qui rappelle une pièce de théâtre plus qu’un roman. Il s’agit d’une histoire qui se visualise parfaitement, pourquoi pas en faire un film ?

C’est d’ailleurs de cette manière que j’ai lu ce roman, en visualisant les scènes comme si j’étais au cinéma.

Même si certaines réponses ne nous sont pas proposées, notre imagination remplit les manques qui sont très peu présents, soyons honnêtes.

En conclusion, je recommande cette lecture à tous les amoureux des thrillers et autres enquêtes macabres.

Je remercie Raphaël Passerin et Bérénice des éditions Du Val pour la mise à disposition de cette version numérique.

N’hésitez pas à visiter la page de l’auteur et de la maison d’édition, vous ne serez pas déçus 😉

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.