Interview II de Léa Como

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir la seconde interview de la pétillante Léa Como qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

http://undefined

Pouvez-vous vous présenter succinctement pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore ?

Hehe, que dire ? Je m’appelle Lea, j’ai 21 ans, je suis brune, grande perche, casse-cou et j’ai toujours le sourire ! Ah oui, et j’écris des histoires de temps à autre, ça m’arrive :p

D’où venez-vous ? (Pays, région, ville ou campagne)

Alors, je viens de banlieue parisienne, j’y ai passé toute ma vie 🙂

Avez-vous toujours aimé écrire et/ou lire ?

Lire, oui. Quand j’étais petite, ma mère prenait des romans et me lisait certains chapitres avant de me coucher (un peu comme une série en fait), et ça m’a vraiment liée à la lecture. Écrire par contre, c’est venu lorsque je l’ai perdue… Je pense que j’avais trop d’émotions à gérer et que j’étais trop petite pour porter toute cette tristesse sur mes épaules alors j’ai pris un stylo, et j’ai décidé de me perdre dans des aventures où je n’avais plus à penser à la réalité.

Quelle sont vos sources d’inspirations ?

Hum… Ça dépend, ça vient des films que je regarde, des livres que je lis mais aussi de scènes que j’observe autour de moi (des échanges improbables, des remarques touchantes, des chutes hilarantes…) et certains passages sont tirés de moments que j’ai vécus (mais décontextualisés, je ne fais pas d’autobiographie).

Comment se déroule une séance d’écriture « classique » ? Avez-vous des rituels particuliers ?

Alors, je prends mon ordi, je m’enfouis sous ma couette, je me cale contre mes oreillers et je m’y mets, haha. De préférence à des heures pas possibles de la nuit. Et si je suis en panne d’inspiration, il m’arrive de me mettre des musiques de film dans les oreilles pour stimuler mes émotions !

Comment vous voyez-vous en tant qu’auteur ? (celle-là elle n’est pas facile je vous l’accorde)

En fait, je ne me vois pas vraiment auteure… J’ai encore beaucoup à apprendre, un long chemin à tracer… Je ne suis qu’une petite nouvelle dans le monde de l’écriture, j’ai plus l’impression d’être une « auteure apprentie » si on peut dire

Comment s’appelle votre œuvre ?

Un nom ultra original : AVRIL (non, en fait c’est juste le prénom du rôle principal).

Pouvez-vous me la présenter par un résumé ?

On entre dans l’histoire d’Avril, une adolescente de 17 ans qui est envoyée contre son gré dans un internat perdu au États-Unis. En arrivant, tout se passe bien. Étonnamment bien. Avril partage sa chambre avec des personnes adorables et elle attire même le regard d’un garçon qui est loin de la laisser indifférente. Cependant, sous ses airs tranquilles, l’internat cache un terrible secret. Et malheureusement pour Avril, après s’être trouvée au mauvais endroit, au mauvais moment, elle est témoin d’une conversation confidentielle et se retrouve la cible de personnes dangereuses. Elle n’a alors plus le choix : si elle ne veut pas mourir, elle doit découvrir le terrible secret de l’école et ce, avant de se faire attraper par ses ennemis.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre, histoire, personnage ?

C’est le film La Recrue avec Al Pacino et Colin Farrell qui m’a inspiré AVRIL ! J’aimerais vous dire pourquoi mais ce serait spoiler… Disons seulement que j’ai découvert un détail dans ce film que je n’avais jamais réalisé et qui m’a permis de monter la trame de mon roman

Quel mode d’édition ? Maison d’édition ou autoédition ?

Maison d’édition ! AVRIL est publié chez Hachette Lab.

Quel est le public visé ?

Je dirais les adolescents et jeunes adultes (parce que c’est un thriller Young Adult, haha). J’espère réunir filles comme garçons, déjà parce que j’ose espérer que le genre d’une personne ne définit par ses goûts mais aussi parce que je pense que beaucoup peuvent s’identifier aux divers personnages de AVRIL. Je les ai tous vraiment travaillés et même les plus insupportables ont une histoire et une sensibilité

Quelle est la date de sortie ?

Alooooors, les tomes 1 et 2 sont déjà sortis, le tome 3 est disponible en ebook sur toutes les plateformes de vente et sortira en papier le 31 mars ! Oui, c’est bientôt !

Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Que dire ? Suivez vos rêves ! Je sais, c’est facile dit comme ça, mais c’est important. Si un projet vous tient à cœur, que ce soit en cuisine, en maths, en musique ou en médecine… faites tout pour réussir à le réaliser ! On vit dans un monde où l’on remet en permanence en doutes les aspirations de chacun, où la difficulté est récriée et où les rêves sont critiqués. Cela ne veut pas dire que vous avez tort d’avoir un rêve. Au contraire, c’est précieux et il faut vous y accrocher ! Croyez en vous !

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes concernant la réalisation de votre œuvre, n’hésitez pas !

J’en ai toujours des tas haha ! Mais la dernière en date est pas mal : pour tout avouer, le personnage masculin de mon roman (amoureux de l’héroïne), est inspiré d’un crush d’enfance. Et récemment, je lui ai offert le livre papier. Maintenant, il me dit qu’il va bientôt le lire et je redoute qu’il se reconnaisse dans les descriptions… La honte !

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle œuvre ?

Peut-on parler de projet ? Je dirais plus un rêve, haha : j’adorerais voir AVRIL adapté en série. Je l’ai écrit en imaginant des épisodes, des images, des musiques. Je m’arrêtais même en pleine rédaction pour attraper un miroir et décrire au mieux les mimiques que je voulais donner aux acteurs. Mais bon… Il faudrait déjà trouver un producteur et ce n’est pas gagné ! Après, comme je l’ai moi-même dit, on ne doit jamais renoncer à ses rêves, donc si l’occasion se présente, je ferai tout pour donner cette chance à AVRIL !

Avez-vous d’autres projets en cours, à venir ou à découvrir ?

Un nouveau livre ! D’ailleurs, grande nouvelle : je l’ai terminé cette semaine ! C’est l’histoire d’une jeune fille descendant d’une longue lignée de sorciers et de sorcières. Dans sa famille, vers les 15/16 ans, les enfants font ce qu’on appelle leur « éveil » : ils déclarent leur pouvoir et peuvent ainsi intégrer la communauté magique. Malheureusement, notre héroïne a 17 ans et aucun éveil en vue. Alors qu’elle panique à l’idée que la magie a peut-être décidé de sauter sa naissance, une série de meurtres a lieu dans son village et hélas, seules les jeunes sorcières sont touchées…

Quel est votre genre littéraire de prédilection ?

J’en ai plusieurs : j’aime beaucoup le Young Adult, mais aussi l’Urban Fantasy. Ah oui, et un point que me fait adorer un livre, c’est lorsqu’on a une héroïne avec du caractère, qui ne se laisse pas faire et qui fait tout pour imposer le respect – du lecteur autant que de ses congénères. Un livre avec un personnage comme ça, il est presque sûr de figurer parmi mes favoris

Pouvez-vous citer un auteur qui vous inspire ?

Un seul ? Quelle tristesse… Allez, je vais tricher je vais en donner trois : je suis une fan inconditionnelle de Moira Young, elle a écrit Saba, Ange de la Mort et m’a fait passer par tant d’émotions qu’encore aujourd’hui, alors que j’ai dévoré l’histoire il y a plus de 10 ans, je continue d’avoir des frissons en relisant la dernière phrase de son roman. J’aime aussi énormément Jean-Claude Mourlevat : je trouve que ses aventures sont toujours très originales, presque oniriques. C’est un auteur avec une plume magnifique. Et enfin… Jennifer L. Armentrout, parce que quoi qu’elle écrive, je fonds !

http://undefined

Je tiens à remercier Léa pour sa gentillesse et sa participation à mon projet d’interview pour la seconde fois 🙂

Je lui souhaite une très belle réussite dans ses projets en cours et à venir.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.