Interview de Isaac de Mont

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir la seconde interview de Isaac de Mont qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Pouvez-vous vous présenter succinctement pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore ?

Je suis Isaac de Mont, l’auteur des « Nouvelles fantasmagoriques », du roman gothique à paraître « Ex-libris » aux Éditions Spinelle et plus récemment des « Nouvelles funambulesques ».

D’où venez-vous ?

Alors je suis originaire de la forêt profonde de Seine-et-Marne, en Île-de-France, mais je vis actuellement à Thionville avec mon compagnon en Lorraine !

Avez-vous toujours aimé écrire et/ou lire ?

Écrire est définitivement une habitude de tous les jours, moins que la lecture – mais je mets un point d’honneur à continuer de lire, parce qu’à mon sens, on ne peut pas produire du contenu de qualité sans répondre par échos aux œuvres existantes.

Quelle sont vos sources d’inspirations ?

Plusieurs idées me viennent à l’esprit, mais je trouve mon inspiration dans la littérature fondatrice, des textes classiques du monde entier, mais très peu d’auteurs actuels. Je puise mes références dans les jeux vidéos, le cinéma, la musique, la peinture. En fait, je peux avoir un déclic en regardant un film de Tarantino tout comme je peux entrevoir un projet intéressant en lisant du Balzac.

Comment se déroule une séance d’écriture « classique » ? Avez-vous des rituels particuliers ?

J’aime écrire seul, sans musique et par temps pluvieux, avec une bonne dose de café à côté de moi. Il m’arrive de composer en buvant une pinte de bière brune, mais c’est plutôt rare !

Comment vous voyez-vous en tant qu’auteur ? (celle-là elle n’est pas facile je vous l’accorde 😉)

Ah, effectivement, ce n’est pas facile ! Je dirais « ambitieux, mais avec les pieds solidement accrochés au sol ».

Comment s’appelle votre œuvre ?

Mon nouveau recueil s’appelle « Nouvelles funambulesques » dans la lignée de mes « Nouvelles fantasmagoriques ».

Pouvez-vous nous le présenter par un résumé ?

C’est un recueil de neuf nouvelles, alternant entre science-fiction, fantastique et thriller. Le fil rouge de la compilation étant la monstruosité, qui s’exprime sous différentes formes. J’adore les monstres. Alors on pourrait le présenter comme un bestiaire particulier. Un livre plutôt court, que vous pouvez dévorer en une soirée.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre, histoire, personnage ?

Chaque nouvelle a son identité. La première est un hommage à mon attrait pour l’esthétique steampunk. J’ai écrit « Expiation » entre deux parties de Witcher III : Wild Hunt. Vous trouverez également des clins d’œil à Lady Gaga, la bande dessinée et série Walking Dead, le conte de la Belle et la Bête et les œuvres de Tim Burton.

Quel mode d’édition avez-vous choisi ? Maison d’édition ou autoédition ?

Les nouvelles parviennent difficilement à se faire éditer par des maisons d’édition à compte d’éditeur. Donc j’ai décidé de les autoéditer.

Quel est le public visé ?

Public averti, car le recueil comporte des scènes choquantes et du contenu sensible pour les plus jeunes.

Quelle est la date de sortie ?

Le recueil est déjà sorti, disponible depuis le 27 janvier !

Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Je remercie vraiment Marion de m’avoir donné l’occasion de parler de ce recueil, qui me tient à cœur. Et tenez bon en cette période difficile, on va s’en sortir !

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes concernant la réalisation de votre œuvre, n’hésitez pas !

La plupart des histoires ont été écrites en période de confinement. Je n’ai jamais été autant productif qu’en pleine crise sanitaire mondiale.

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle œuvre ?

Mon roman Ex-libris devrait sortir dans les mois à venir, c’est un roman gothique. Ce sera ma première édition à compte d’éditeur avec les éditions Spinelle. J’ai hâte de vous le faire découvrir ! Un autre roman est en cours d’examen par les maisons d’édition, mais aucun contrat n’a été signé donc je ne souhaite pas en parler pour le moment.

Avez-vous d’autres projets en cours, à venir ou à découvrir ?

Je suis en train d’achever un polar avec des animaux anthropomorphes, intitulé Les corbeaux voient-ils dans le noir ? – une histoire qui me tient énormément à cœur, mais que j’ai longuement laissée en suspens. Une fois qu’il sera « mis au propre », je ferai un appel à bêta-lecteurs !

Quel est votre genre littéraire de prédilection ?

J’adore écrire des histoires qui relèvent de l’imaginaire, mais ce que j’aime vraiment, par-dessus tout, c’est l’épouvante.

Pouvez-vous citer un auteur qui vous inspire ?

Edgar Allan Poe.

Je tiens particulièrement à remercier le mystérieux Isaac d’avoir consacré du temps à cet échange et de nous avoir dévoilé un peu plus de ses projets et de sa vie.

Je lui souhaite encore de belles années devant lui ainsi qu’une multitude d’œuvres à paraître.

N’hésitez pas à découvrir son univers original.

#Interview

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.