Interview de Myriam Dhupar

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose l’interview de Myriam Dhupar qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Quel est votre parcours professionnel ? Avez-vous une formation particulière dans le domaine de la littérature ou êtes-vous autodidacte ?

Je suis titulaire d’un bac littéraire et j’ai été à la fac de lettres pour une licence de langues. J’ai voulu être traductrice littéraire mais ça ne s’est jamais fait. Je suis donc autodidacte !

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’écriture ?

J’écris depuis mes dix ans et je pense que j’ai eu ce besoin de coucher sur papier mon imagination débordante mais aussi mon mal-être.

Comment avez-vous choisi votre nom d’auteur ? Pseudo ou vrai nom ?

C’est mon vrai nom ! En publiant, ça ne m’a pas traversé l’esprit d’utiliser un pseudo.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la vie en général ?

Tout d’abord, je suis très inspirée par les rêves que je fais, ils sont tellement bizarres que j’ai toujours envie de les écrire. Et ensuite, étant lectrice passionnée, je m’inspire beaucoup des livres que je lis. Parfois des films que je regarde.

Quelles sont vos méthodes de travail ? Avez-vous des objets fétiches ou des lieux particuliers qui vous aident à travailler ?

C’est une excellente question. Je peux très bien écrire à la main au milieu de la nuit, comme écrire sur ordinateur en après-midi. C’est selon mon inspiration. J’ai un carnet où je note mes principales idées donc je me sers surtout de ça comme « objet fétiche ». Quant au lieu, c’est toujours chez moi.

Que vous apporte l’écriture ? Reconnaissance, défouloir, bien-être ?

Ça a tout d’abord été un défouloir mais aussi un bien-être. Un moyen de désengorger mon cerveau par la même occasion. Mais surtout, ça me permet de m’évader dans des histoires que j’ai le pouvoir de créer.

Comment s’appelle vos œuvres ?

J’ai publié trois livres. Le premier s’intitule École Senway, c’est un thriller. Les deux suivants sont des romances fantastiques, une duologie appelée Le Surhumain dont le premier tome est Face aux Licans, et le deuxième Face à l’Hybride.

Pouvez-vous me les présenter par un résumé ?

École Senway est l’histoire d’une jeune femme kidnappée et séquestrée dans une école, forcée de suivre des cours. Elle va tout tenter pour s’échapper.

Le Surhumain raconte comment la guerre fait rage entre les Surhumains, un peuple doté de pouvoirs, et les Licans, des créatures maléfiques. Deux élus sont désignés pour guider les Surhumains, Sylvain et Myriam. Ils ne sont pas censés tomber amoureux mais rien ne se passera comme prévu…

Qu’est-ce qui vous a inspiré ces œuvres, histoire, personnage ?

École Senway est sorti d’un rêve. En me réveillant, j’avais la conviction de devoir l’écrire.

Pour le Surhumain, je me suis inspirée du film Underworld que j’adore, un peu de Matrix aussi. Pour les personnages, ce sont tout simplement des personnes de mon entourage à qui j’ai inventé un monde fantastique !

Quel mode d’édition avez-vous choisi ? Maison d’édition ou autoédition ?

J’ai auto-édité mes trois livres en passant par BoD, une plateforme d’éditon.

Quel est le public visé ?

Un public adulte car, bien sûr, il y a des scènes plutôt horribles ou d’autres très osées.

Quelle est la date de sortie ?

École Senway a été publié en octobre 2016, le Surhumain 1 en octobre 2017 et enfin le tome 2 en novembre 2018.


Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Pour les lecteurs intéressés par mon univers, ma plume (ma folie), il leur est possible de demander un service presse directement à BoD avec le titre du livre qui les tente et leur adresse postale bien sûr par mail ici : presse@bod.fr

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes, n’hésitez pas !

J’ai écrit le premier tome du Surhumain suite à un défi qu’on m’a lancé et j’ai tellement aimé cet univers que j’ai voulu continuer avec le deuxième tome.

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle œuvre ?

J’ai un thriller psychologique comme futur projet, mais aussi un recueil de nouvelles érotiques, une romance… Je suis très éclectique ! Et peut-être écrire un troisième tome pour le Surhumain.

Avez-vous d’autres projets en cours, à venir ou à découvrir ?

J’écris actuellement mon quatrième livre. Au début, j’avais dans l’idée d’en faire un thriller fantastique mais plus j’avance et plus je me rends compte que c’est dans le genre horreur.

Quel est votre genre littéraire de prédilection ?

À lire, c’est le thriller mais à écrire c’est la fantasy.

Pouvez-vous citer un auteur qui vous inspire ?

Je citerai le couple d’auteurs Ilona Andrews qui ont écrit la merveilleuse série Kate Daniels. Mais aussi l’auteur de la bande dessinée W.I.T.C.H (dont je ne connais pas le nom) qui m’a inspirée sur les pouvoirs élémentaires.

Un très grand merci à Myriam pour sa gentillesse et sa participation à mon projet d’interview.

Je lui souhaite une très belle réussite dans ses projets en cours et à venir.

#Interview

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.