Interview de Léa Como

Bonjour à tous !

A l’occasion de la sortie du tome 3 d’Avril aujourd’hui, je vous propose l’interview de Léa Como qui a eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Quel est votre parcours professionnel ? Avez-vous une formation particulière dans le domaine de la littérature ou êtes-vous autodidacte ?

Je suis actuellement étudiante en Master 1 de lettres modernes. Que dire sur mon parcours ? J’ai fait un bac littéraire, une prépa littéraire et une licence de lettres. Je ne dirais donc pas que ma formation est autodidacte. Je suis accrochée à la littérature depuis toujours, haha.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’écriture ?

Le décès de ma mère. J’avais huit ans à l’époque et peu de moyens de canaliser mes émotions ou de savoir comment les exprimer. L’écriture a été comme une bouée de sauvetage, je m’y suis accrochée et me suis mise à imaginer des mondes où la mort n’existait pas et où le malheur ne me collait pas à la peau.

Comment avez-vous choisi votre nom d’auteur ? Pseudo ou vrai nom ?

C’est mon vrai nom ! J’ai beaucoup hésité car écrivant avec un pseudo sur Wattpad (Ellecey) mais finalement, j’ai préféré signer avec mon vrai nom.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la vie en général ?

La lecture d’autres romans, regarder des tonnes de films mais aussi m’inspirer des différents sentiments forts que je peux éprouver à certains passages clés de ma vie.

Quelles sont vos méthodes de travail ? Avez-vous des objets fétiches ou des lieux particuliers qui vous aident à travailler ?

Pas spécialement, je travaille sur Word, parfois, j’écoute de la musique de film pour me mettre dans l’ambiance, et, comme j’écris toujours la nuit, c’est dans mon lit que naissent toutes mes aventures !

Que vous apporte l’écriture ? Reconnaissance, défouloir, bien-être ?

En fait, c’est un peu plus compliqué. C’est un moyen pour moi de canaliser mes émotions mais aussi de partager les différentes aventures que je rêverais de lire. Et j’ai deux « moments » préférés avec l’écriture : celui de l’écriture d’un passage tellement important que j’ai envie ensuite de le relire à voix haute, et celui des retours des lecteurs. C’est savoir que j’ai réussi à les toucher, à éveiller des émotions, à faire vivre mes personnages dans leur cœur qui me passionne.

Comment s’appelle votre œuvre ?

AVRIL

Pouvez-vous me la présenter par un résumé ?

Avril est envoyée dans un internat contre son gré pour ses 17 ans. Si elle est furieuse en arrivant, elle change rapidement d’avis quand elle s’installe : c’est le rêve. Elle partage sa chambre avec des filles gentilles et populaires, attire l’attention du beau gosse de l’école… Tout est parfait. Enfin, jusqu’à ce qu’elle assiste à une étrange conversation et que le rêve tourne au cauchemar. Avril se retrouve au cœur d’un mystère mortel et, décidée à comprendre la raison qui met sa vie en danger, elle se lance corps et âme dans une enquête qui risque de lui coûter très cher.

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre, histoire, personnage ?

Pour écrire cette histoire, j’ai été inspirée par un film qui s’appelle « La Recrue » avec Al Pacino et Colin Farrell. J’aimerais dire plus en détails la raison pour laquelle j’ai été autant marquée par cette œuvre, mais ça risquerait de spoiler AVRIL…

Pour ce qui est des personnages, j’ai voulu les rapprocher le plus de la réalité. Je n’ai pas tant essayé de dépeindre mes connaissances, j’ai plus cherché à développer des personnalités et à m’y tenir au maximum, même si ça les rendait excessifs sur les bords.

Enfin, pour le ton de l’histoire, j’ai voulu aussi le rendre réel en ne me cantonnant pas à une romance, un thriller ou une comédie. Il y a un peu de tout, du suspense, de l’angoisse, des rires et des larmes. Un peu comme dans la vie en fait !

Quel mode d’édition ? Maison d’édition ou autoédition ?

Je suis éditée aux éditions Hachette Lab (HLab pour les intimes).

Quel est le public visé ?

Les adolescents et jeunes adultes ! Pour être plus stylée je dirais « le public Young Adult », haha.

Quelle est la date de sortie ?

Les tomes 1 et 2 sont sortis en numérique cette année, le tome 3 arrive le 25 novembre en numérique également et le tome 1 épisode 1 sera en librairie pour décembre !

Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Soyez heureux les amis ! Je n’ai pas de message plus important que celui-là parce que c’est le message que je me répète chaque matin en sortant du lit. On est dans une période difficile et je sais combien la vie peut parfois être rude. Mais si j’ai appris une chose, c’est que ça ne sert à rien de s’apitoyer sur son sort et que le bonheur ne vient pas tout seul, qu’il faut aller le chercher soi-même.

Comme ma mère disait : « Il faut se battre pour son bonheur », alors battez-vous, croyez en vous et ne laissez rien ni personne avoir raison de votre espoir et de votre courage !

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes, n’hésitez pas !

Une anecdote ? Le dernier chapitre du tome 2 de AVRIL, je l’ai écrit dans les toilettes de ma résidence universitaire à une heure du matin parce que ma colocataire ronflait trop fort pour que je puisse me concentrer. Chose encore plus ridicule, les toilettes en question étaient équipées de lumières à capteurs ce qui fait que je devais me lever toutes les deux minutes pour les rallumer… Vous pouvez vous moquer, même moi je le fais en me remémorant la scène.

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle œuvre ?

Mon plus grand rêve serait qu’un producteur soit intéressé par AVRIL pour en faire une série, c’est comme ça que j’ai imaginée l’histoire à la base, une série à épisodes, je peux même vous proposer les chansons qui iraient avec ! Enfin, bon, là, on est plus dans le rêve, mais disons que c’est un projet, ça fait plus stylé.

Avez-vous d’autres projets en cours, à venir ou à découvrir ?

Eh bien, j’ai commencé à écrire une nouvelle histoire sur Wattpad qui s’appelle L’Éveil d’Alya (si ça vous intéresse, mon pseudo, c’est Ellecey hihi). J’ai pour objectif de faire plusieurs tomes et plein d’inspiration en réserve !

Quel est votre genre littéraire de prédilection ?

Le Young Adult et tout ce qui s’y raccroche (dystopie, Urban Fantasy, surnaturel, thriller, romance…).

Pouvez-vous citer un auteur qui vous inspire ?

Moira Young, autrice de Saba Ange de la mort, mon rêve serait de mener un projet aussi beau sur le langage. Elle a écrit un roman et a inventé une véritable voix à sa protagoniste. Son histoire est poétique et pure, je rêve d’écrire aussi bien un jour.

Un très grand merci à l’auteure pour sa gentillesse et sa participation à mon projet d’interview.

Je lui souhaite une très belle réussite dans ses projets en cours et à venir.

Un mot également pour la maison d’édition Hlab qui fait un travail de promotion extraordinaire par le biais d’Élena.

#Interview

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.