Interview de Ophélie Rippling

Bonjour à tous !

C’est mercredi et qui dit mercredi dit interview !

Aujourd’hui je vous propose donc l’interview de Ophélie Rippling qui nous parle de son roman pour adulte “Estéban Imprévisible” dont je vous dévoilait mon avis il y a quelques jours.

Quel est votre parcours professionnel ? Avez-vous une formation particulière dans le domaine de la littérature ou êtes-vous autodidacte ?

Je n’ai aucune formation littéraire et je dois même avouer que je n’ai pas eu mon bac qui pour moi n’a jamais été une fatalité…J’ai eu la chance de m’accomplir en tant qu’Animatrice professionnelle et de me développer dans l’éducation populaire. La voix de l’émancipation !

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’écriture ?

Bonne question ! Depuis que je suis petite, j’ai toujours un crayon et des tonnes de rêves dans la tête… Na sachant pas dessiner, mais adorant manier les mots… Je pense qu’il n’y a plus de hasard.

Comment avez-vous choisi votre nom d’auteur ? Pseudo ou vrai nom ?

J’ai décidé de garder mon nom pour plusieurs raison.

1. Pourquoi cacher son identité ?? Je suis fière de mon parcours et de ce que j’écris.

2. Peut-être qu’avec un nom pareille j’aurais des chances de percer à l’étranger ? Aha

3. Je n’avais aucune idée pour un pseudonyme même si j’y avais pensé au début.

4. Mes proches sont fièrs de voir mon nom (et le leur) sur un livre.

Qu’est-ce qui vous inspire dans la vie en général ?

Sans mentir, TOUT m’inspire. J’essaie justement de retranscrire des scènes réelles dans mes romans. Pour moi c’est essentiel. Personnellement, je m’identifie beaucoup plus facilement aux personnages dans mes lectures quand les faits et/ou lieux sont authentiques.

Quelles sont vos méthodes de travail ? Avez-vous des objets fétiches ou des lieux particuliers qui vous aident à travailler ?

C’est pas toujours évident, mais j’ai besoin de calme pour écrire alors les lieux publics, l’extérieur, etc ce n’est pas pour moi. Et j’ai une place particulière sur mon canapé… Quand je n’ai pas le temps d’écrire, je prends des notes dans mon carnet ou sur mon téléphone qui est rempli de notes d’ailleurs.

Comment s’appelle votre œuvre ?

Le premier roman de ma trilogie s’appelle Estéban, imprévisible.

Pouvez-vous me la présenter par un résumé ?

Estéban est le genre d’homme que

l’on remarque toujours malgré lui.

Son charisme naturel fait fondre la gente féminine dès le premier coup d’oeil.

Tout le contraire de la jeune femme qu’il va rencontrer.

Anahé fait partie des personnes hypersensibles, sans cesse dictée par ses sentiments.

Sa rencontre avec son fantasme vivant va remettre une nouvelle fois sa vie en question.

Est-elle assez bien pour lui ?

Est-il assez bien pour elle ?

Une chose est sûre, les absences

répétées du beau ténébreux ne mettent pas en confiance la douce insatisfaite,

persuadée de s’attacher à un menteur.

Trouveront-ils la force pour

vivre l’expérience la plus palpitante de leur existance, rythmée par leurs

peurs, leurs passions, leurs désirs et leurs tourments ?

Cet amour est-il réélement

possible entre eux deux ? Cette idylle est-elle vraiment rééelle ?

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette œuvre, histoire, personnage ?

Très bonne question ! Je dirais mes copines, moi et la vie en générale.

Quel mode d’édition ? Maison d’édition ou autoédition ?

Je me suis auto-éditée via le service KDP d’Amazon.

Quel est le public visé ?

Le public serait dans un premier temps pour les 18-35 ans, mais pour avoir plusieurs femmes cinquantenaires qui l’ont lu et apprécié, je pense qu’il est fait pour personnes de 18 ans et plus appriciant la New Romance.

Quelle est la date de sortie ?

Il est sorti officiellement le 27 Janvier 2020.

Avez-vous un message à faire passer ? Général ou personnel.

Mon meilleur message serait de toujours croire en ses rêves et de tout faire pour les réaliser. Rien n’est jamais impossible dans la vie quand on se donne les moyens de le faire. Écoutez-vous, vous êtes la meilleure personne pour savoir ce qui est bon pour vous.

« Ne laissez jamais les limites des autres limiter vos ambitions ».

Quels sont vos projets futurs ? Une suite, un film ou une nouvelle œuvre ?

Je suis en court d’écriture de la suite d’Estéban (2 prochains tomes à paraître en 2020 et 2021), j’écris également un autre roman entre New Romance et feel good et je suis également sur un projet d’écriture à plusieurs mains avec le collectif Cocktail de Plumes. Et encore une surprise sur laquelle je resterais volontairement mystérieuse pour le moment.

Et un jour, j’aimerais écrire un scénario pour réaliser une série.

Que vous apporte l’écriture ? Reconnaissance, défouloir, bien être ?

Évidemment qu’écrire m’apporte du bien-être.

J’arrive à faire vivre les centaines de personnages qui se bousculent dans ma tête et ça fait du bien de partager tous ces moments avec eux.

Si vous avez une ou plusieurs anecdotes, n’hésitez !

L’anecdote sera que j’ai écris mon roman en 9 mois et que c’est la raison pour laquelle je l’appelle mon bébé. Une vraie gestation et autant de mots et de doutes qu’une éventuelle naissance à sa sortie…

Je remercie infiniment Ophélie Rippling pour sa gentillesse et la félicite pour son roman qui a été un vrai coup de cœur !

D’ailleurs je suis partante pour découvrir les prochains tomes 😉

Je lui souhaite une très belle réussite dans ses projets en cours et à venir.

#Interview

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.